Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-1

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-2

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-3

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-4

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-5

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-6

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-7

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-8

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-9

Exposition « Epouvantails » Hans Silvester

  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-10
  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-11
  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-12
  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-13
  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-14
  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-15
  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-16
  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-17
  • Exposition « Les Epouvantails dans le Monde » de Hans Silvester-18

  • Parc Juéry Avenue Pierre Vialard 15110 Chaudes-Aigues

    Numéro de téléphone

    Email

    Hans Silvester rend hommage à ces personnages aux esthétiques aussi diverses que les cultures et les civilisations qui les ont façonnés.

    Description

    En 1960, le photographe Hans Silvester découvre en Provence la beauté de ces silhouettes fantomatiques qui peuplaient alors les champs entre Luberon et monts de Vaucluse : les épouvantails.

    Faits de bric et de broc par la femme et les enfants des paysans, ils servaient à assurer la pérennité des semailles et la bonne marche des récoltes. Le mot « épouvantail », formé au XIIIe siècle, dérive du latin expaventare, « apeurer, jeter la panique ». L’objet était donc littéralement destiné à créer l’épouvante.

    Fasciné par ces silhouettes dépenaillées, formes d’art brut et éphémère, Hans Silvester a voulu en garder la mémoire photographique tout en liant un contact avec les fermiers des continents qu’il a traversés.

    Pendant des décennies, au cours de ses pérégrinations en France, en Europe, au Japon, au Maroc et en Afrique, il a photographié plusieurs centaines d’épouvantails qui, en même temps que des myriades d’oiseaux, ont peu à peu disparu de nos campagnes. Ces images témoignent de la fragilité de ces personnages tour à tour amusants, fantomatiques et simplement apaisants.

    Profil

    • Altitude : 750M

    Classement

    • Photographie

    Situation


    Latitude: 44.855014
    Longitude: 3.005364

    Calculer mon itinéraire


    Périodes d'ouvertures

    Du 15/07 au 25/09/2022, tous les jours de 5h à 0h.


    Proche