Randonnée La Chastelle

Randonnée La Chastelle-1

Saint-Urcize

Randonnée La Chastelle-2

Saint-Urcize

  • Randonnée La Chastelle-3
  • Randonnée La Chastelle-4

  • Saint-Urcize 15110 Saint-Urcize

    Numéro de téléphone

    Email

    Restrictions : Traversées de propriétés privées, chiens interdits, même tenus en laisse. Itinéraire non praticable de mi-novembre à début mai, enneigement, ainsi que par temps de brouillard.

    Description

    Accès au départ : à Saint-Urcize, prendre la rue Jean Vaissier, dépasser l’église, puis prendre la rue de l’Abbé Delbès. Se garer sur le parking à droite.

    D. Sortir du parking et tourner à gauche en remontant vers l’église. Prendre de suite à droite la petite route qui passe devant la chambre d’hôtes, puis de nouveau à droite le chemin qui descend vers Montfermier.

    1. A la D13, poursuivre en face le chemin gravillonné en direction de Soucharaldes. (Beau point de vue sur les vallées glaciaires du Bès et de l’Hert : fonds en auge, blocs erratiques). Après Montfermier, éboulis de basalte sur la droite résultant de l’érosion par le gel.
    Au village de Souscharaldes, au niveau d’une croix prendre à droite sur environ 50 mètres puis à gauche et s’engager sur les petits chemins entre les murets.

    2. Au carrefour des drailles, virer à gauche sur une large piste gravillonnée. Déboucher sur la D65 et continuer en face en suivant cette large piste toujours tout droit sur environ 1,8 km jusqu’à retrouver la D665 (passage en prairies avec flore spécifique : orchidées et différents types de gentianes).

    3. Tourner à gauche sur la route et la suivre sur 800 mètres, puis prendre à droite au carrefour en direction de Panouval.

    4. Au croisement, s’engager à gauche sur le chemin qui monte vers les estives (haies récente de résineux servant d’abris au bétail).

    5. Poursuivre tout droit sur le chemin à travers les estives et passer derrière la ferme de Reboulet, rejoindre la route et l’emprunter à droite en direction de la station de ski.

    6. Prendre à gauche le chemin qui descend vers le parking de la station, puis suivre la piste forestière à gauche sur 200 mètres jusqu’au téleski. Prendre à gauche le large chemin qui longe la lisière du bois sur environ 1,5 km. Celle-ci vire à droite et remonte en lacet à gauche. Continuer tout droit jusqu’à un replat.

    7. Au carrefour prendre à gauche dans les hêtres, traverser la clôture et continuer tout droit le chemin qui descend dans les estives.
    Traverser une autre clôture et continuer tout droit dans le chemin herbeux.

    8. Traverser la petite rivière de l’Hert puis prendre à droite au niveau des premières maisons. Continuer sur ce petit chemin jusqu’à Saint-Urcize (cascade de gouteille : présence de cendres volcaniques stratifiées, vue sur le rocher de la Vieille et son pierrier).

    9. A la route, traverser la D813 et prendre en face la rue de Font Rouge. Monter les escaliers sur la gauche et prendre la rue du Poustel. Rejoindre la place de l’église. Prendre à droite et redescendre jusqu’au parking, point de départ de la randonnée.


    SAINT-URCIZE
    Saint-Urcize est un petit bourg de montagne typique, avec ses maisons de granite et de basalte serrées les unes contre les autres (pour se tenir chaud l’hiver). Dès que l’on arrive à proximité du village, on retrouve de vastes coulées de lave qui ont recouvert la région, on peut d’ailleurs voir depuis le bourg le « clapas » du « roc de la vieille », cet énorme éboulis de pente, formé par la désagrégation des colonnes basaltiques sous l’effet du froid et de l’eau.
    Sur ces hauts plateaux de basalte, les hommes ont édifié un paysage herbagé et pastoral, le sol y est profond et riche en matière organique.
    Malgré l’altitude entre 1100 et 1400 mètres, la flore y est exceptionnellement riche et variée. Dès le printemps, les champs sont recouverts de narcisses (utilisés comme fixateur pour les parfums) jusqu’à l’automne quand apparaissent les colchiques, une multitude de fleurs poussent librement offrant à qui sait les apprécier une riche palette de couleur et d’odeurs variées.
    La grande gentiane jaune, avec laquelle on fabrique divers apéritifs y est très présente.
    Le calament à grande feuille, ou « thé d’Aubrac » est utilisé depuis toujours en infusion ou digestif. De nombreuses plantes sont utilisées en pharmacie (Arnica, Achillée…). D’autres plus rares et protégées, vous émerveilleront par leur beauté (lys martagon, fritillaire pintade, tulipe sauvage, gentiane pneumonanthe, ou les très nombreuses orchidées…).
    Mais surtout, ne les cueillez pas, elles sont tellement plus jolies dans la nature !

    Profil

    • Distance :13Km
    • Type d’itinéraire :BOUCLE

    Activités

    • Sports cyclistes
    • Sports pédestres
    • Itinéraire VTT
    • Itinéraire de randonnée pédestre

    Piste GPS


    Latitude: 44.697788
    Longitude: 3.004735

    Calculer mon itinéraire


    Périodes d'ouvertures

    Toute l'année.