De la rudesse à la délicatesse, là où le charme médiéval opère…

Enfin, je visite ce château-fort médiéval qui était jusqu’à récemment fermé à la visite. Impressionnant à l’extérieur, je vais découvrir son intérieur qui est pour moi si mystérieux…En tant que sanfloraine, j’étais impatiente de découvrir ce lieu unique, idéal pour les friands d’Histoire comme moi !

Ici, chaque détail compte et a été choisi avec passion et minutie.

Virginie

Tout près de Saint-Flour, dans un cadre remarquable, le château du Sailhant trône sur un éperon volcanique de plus de 30 mètres de haut, il domine le village et une cascade surprenante.

Un lieu habité depuis la nuit des temps

La visite commence à l’extérieur. Je suis étonnée par son histoire exceptionnelle. La guide nous fait le récit de cette tour en bois devenue château fort il y a presque 1000 ans pendant la Guerre de cent ans. Ce site est occupé depuis les temps préhistoriques. Ses remparts gris et ses nombreuses tours lui donnent un aspect rude et authentique avec ses pierres volcaniques et ses toits de lauze. Situé sur un contrefort du plateau de la Planèze, il est accessible seulement du côté nord, un lieu quasiment imprenable. Suite à plusieurs changements d’acquéreurs et d’innombrables péripéties, M. Lombardi, actuel propriétaire et architecte passionné, en a fait l’acquisition. La restauration a duré une quinzaine d’années, M. Lombardi y réside régulièrement. C’est donc un château habité que je m’apprête à visiter !

Contemplation, flânerie et féerie dans l’enceinte du château

La visite se poursuit à l’extérieur dans l’enceinte où je découvre le jardin. Je suis éblouie par la façade cachée du château qui est d’une beauté simple et raffinée. Ses pierres apparentes et ses grandes fenêtres lui donnent un côté majestueux. Je me laisse aller à la flânerie avec les bancs, les petits arbres bien taillés et la vue imprenable sur le village. Au fond, une petite maison qui autrefois servait à faire le guet donne un charme à ce jardin.

Château du Sailhant - roseraie - Cantal Auvergne

Sa roseraie entourée de murets m’offre un moment de féerie. Le parfum des fleurs est délicat. Elle présente une véritable palette de couleurs avec ses roses rouges, roses, blanches…

Un intérieur majestueux chargé d’Histoire

La guide nous invite à rentrer dans la chapelle où le propriétaire a rassemblé une collection de mobilier et d’objets originaires d’Auvergne et d’ailleurs. Puis, nous rentrons enfin dans le château. Je me sens privilégiée de rentrer dans cet intérieur toujours habité.

Que ce soit dans la grande salle ou dans la bibliothèque, je suis impressionnée par le volume des pièces. J’apprends que la restauration a été basée sur des recherches archéologiques.  Les peintures ont été reproduites à partir de traces retrouvées sur le site. Du papier peint qui a été réalisé sur mesure par les plus vielles manufactures de France, en passant par le mobilier, tout a été étudié pour se rapprocher au plus près de la réalité historique.

Chaque pièce a une ambiance chaleureuse. Je trouve les cheminées grandioses, les couleurs flamboyantes, comme le rouge ocre de la chambre seigneuriale.

Mon coup de cœur est pour la cuisine qui nous propose un retour vers le passé. Ses carreaux blancs et bleus ont été réalisés spécialement pour le château et représentent chacun un lieu typique de l’Auvergne. Je me prends à imaginer la cuisinière en train de préparer des bons petits plats avec ses cuivres de Villedieu-les-Poêles et les servir dans de magnifiques assiettes à l’effigie du château.

Une pause rafraîchissante

Une fois la visite terminée je décide d’aller faire un petit tour à la cascade qui est dominée par le château. Un petit chemin ombragé m’amène vers cette chute d’eau merveilleuse qui se précipite dans un gouffre volcanique. Elle est un véritable trésor caché. Je me laisse aller à la contemplation dans ce lieu calme et reposant.

Ma visite du château du Sailhant ? Un enchantement, à la fois instructive, culturelle et bucolique. Une part de rêve.

Entrez dans mon rêve en visitant le château du Sailhant (infos pratiques : site, horaires, tarifs)

 

A propos de l'auteur

Virginie

Plus jeune je rêvais d'une vie citadine. Je vivais dans le Cantal sans vraiment le voir. J'ai dû dépasser mes préjugés pour découvrir ce beau pays. J'ai parcouru les campagnes, suivi des routes et des chemins pour découvrir des beautés cachées. Elles étaient là tout près de moi mais j'ignorai leur existence. J'ai marché, photographié pour enfin ouvrir les yeux sur ces paysages époustouflants. Je ne me lasserai jamais de ces plateaux, de ces gorges et de ses montagnes. Je ne m'éloignerai pas de ces gens authentiques qui ont su préserver leur territoire et leur savoir-faire. Croquer dans un morceau de Cantal, toucher la pierre volcanique, regarder les vaches vagabonder dans les près... S'émerveiller devant la nature et ses petits villages charmeurs, rien de tel pour profiter de chaque instant.

Laissez-nous votre avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ceci peut aussi vous plaire

Découverte champêtre au jardin de Saint-Martin

Mon rendez-vous avec le soleil