La vallée de Brezons est un lieu magique. J’ai choisi de la découvrir à partir du Cirque de Grandval pour notre dernière randonnée de l’année en montagne. A partir de la mi-octobre les couleurs changent, les vaches quittent les estives, le froid est davantage présent. Un périple en compagnie de Pascal et de nos deux enfants Tom (8 ans 1/2) et Nino (2 ans 1/2).

Balade vers le Cirque de Grandval

Nous débutons notre randonnée au panneau Cirque de Grandval sur la piste qui part du Col de la Griffoul. Sur notre gauche, nous profitons d’une vue plongeante sur le haut de la vallée de Brezons. En ce dimanche d’octobre, les couleurs de la forêt sont d’une beauté irréelle. Sous les rayons du soleil, les orange, jaune, vert, rouge se mélangent tel un patchwork.

Arrivés dans ce lieu paisible et abrité, nous imaginons ensemble la vie des vachers à l’époque, où les burons étaient encore en activité.

Isabelle

Un buron pour la pause pique-nique

Les enfants s’approchent d’un premier buron et veulent s’arrêter tout de suite pour pique-niquer. Leur papa leur explique que nous allons poursuivre notre marche dans ces pâturages d’estive vers un buron, dans un petit vallon, tout au fond du Cirque. Arrivés dans ce lieu paisible et abrité, nous imaginons ensemble la vie des vachers à l’époque, où les burons étaient encore en activité et que le fromage était fabriqué sur place, entourés de leur troupeau de vaches. Tom et Nino sautent de pierre en pierre et s’amusent de voir une vache, qui, curieuse, s’est avancée vers nous pour nous observer.  

La montée vers le Col de la Tombe du Père

Après avoir profité de ce beau moment en famille, Nino grimpe dans le sac à dos que je porte avec grand plaisir. Nous allons monter jusqu’au Col de la Tombe du Père. L’ascension est tranquille et le balancier de la montée endort le petit Nino. Arrivés au sommet, nous admirons la vue quasi à 360° avec le sommet du Plomb du Cantal, le Col de Prat-de-Bouc, la Planèze, l’Aubrac, et au 1er plan en contre-bas la vallée de Brezons.

Le retour par le Puy Gerbel

Nous décidons de suivre la crête afin de retourner à notre point de départ. Nous gravissons le Puy Gerbel et là, face à nous, un parapente nous accompagne. La vue plongeante du sommet est vertigineuse, nos pensées rejoignent ce parapentiste. Quel bonheur simple et vrai d’être là. Tom et Nino entament une descente où les roulades sont de rigueur après le bel effort de la journée. De franches rigolades s’ensuivent. Nous regagnons notre voiture avec de belles images plein la tête. Elles nous accompagneront tout l’hiver et nous feront patienter jusqu’au printemps prochain pour de nouvelles balades en famille !   

Informations pratiques : Comment accéder dans la vallée de Brezons ?

  • Par le haut de la vallée, par le Col de la griffoul (D39)
  • Par Pierrefort, en arrivant sur Brezons (D57)
  • Par le plateau de Vigouroux, en venant d’Aurillac (D57)

Mes autres idées de randonnées dans la vallée :

A propos de l'auteur

Isabelle

Originaire du Cantal, j’ai la chance de travailler dans ce beau département. Il ne se passe pas un jour sans que je me dise « quelle chance de vivre ici ! ». Pour ses beaux paysages, sa qualité de vie (surtout quand on est maman !), son patrimoine bâti, sa gastronomie… J’ai eu l’occasion de découvrir de très belles régions de France mais aussi des pays étrangers mais chaque retour me conforte dans cette idée.

Laissez-nous votre avis

Soyez le premier à poster un commentaire !