Bruno, amoureux de nature et passionné de pêche nous fait partager une journée de pêche en 1ère catégorie, sur le renommé ruisseau du Bès dans le Cantal.

« Nous sommes au mois de juin, je suis en route pour une sortie pêche au toc dans le Bès. Je roule jusqu’au village de Maurines petit hameau sympa qui surplombe les gorges.

Pas à pas vers une immersion 100 % nature, une rivière sauvage à quelques pas

A mon arrivée, je m’équipe et prends un petit sentier en contrebas qui m’emmène jusqu’à cette superbe rivière sauvage qui descend de l’Aubrac dans un cadre exceptionnel, impressionnante par ses blocs de granite, on se sent tout petit et assez émerveillé la première fois.

Des techniques de pêche variées pour plus de sensations

Ce jour la, je pêche à la petite bête, petit insecte naturel que l’on trouve sous les pierres, mais on peut aussi la pêcher au vairon manié, à la mouche… en fait à toutes les techniques de pêche.

Arrivé au bord de la rivière après dix bonnes minutes de marche, je regarde le niveau d’eau celui-ci me paraît correct. Je monte ma canne et commence ma partie de pêche en prospectant sous les blocs rocheux et les petits courants et aperçois quelques éclosions, ce qui est de bonne augure…

La truite fario, reine de 1ère catégorie

Après quelques lancés et deux, trois prises modestes, une truite fario correcte et dodue se laisse prendre à mon hameçon n°12 ; sa robe est sombre et pigmentée fario, typique du lieu. Les truites y sont assez nombreuses et quelquefois de belle taille.

La pratique est sportive, le waders est vivement conseillé et la condition physique aussi, ce cours d’eau est moins accidenté en amont du village de la Chaldette.

Après un petit arrêt casse-croûte vers midi, reprise avec cette fois-ci avec des mouches de maison, il y a beaucoup d’activité de surface et de beaux gobages, deux autres jolis poissons viendront rejoindre mon panier.

En cette fin d’après-midi le tonnerre retentit, il est temps de pour moi de retourner à mon véhicule, flapi mais heureux d’avoir passé cette journée avec dame nature. »

Bruno est non seulement un pêcheur émérite mais aussi un bon vivant… Il partage avec vous ses bons plans pour remplir son panier pique-nique : Cantal de chez Condutier, une petite fromagerie à Pierrefort avec un point de vente à St-Flour en ville basse, tourte au seigle de la boulangerie à Ruynes-en-Margeride, un peu de charcuterie glané sur le passage à la maison Vialard à Chaudes-Aigues. Au retour, je conseille une petite halte à l’hôtel Remise à St-Urcize, adresse incontournable de tout pêcheur sur le plateau.

 

A propos de l'auteur

Claudie

Grandir dans le Cantal est une chance. Une curiosité naturelle et un sens de l’observation acquis au fil des ans, m’ont fait apprécier très tôt les paysages qui m’entourent. Les scènes de la vie aussi. Certaines ne sont plus, elles n’ont pas résisté au temps et à ses évolutions. D’autres les remplacent, pleines de charme et d’insolite. Appareil photo en main, je n’ai qu’un plaisir : immortaliser pour partager et transmettre. Et enseigner à mon tour. A méditer : “La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe” (Carlo Goldoni).

Laissez-nous votre avis

Soyez le premier à poster un commentaire !